Pubblicità

X
Geneanet > Ricerca > Percorrere le collezioni > Foto > Giovanni Carlo BOSCHI - Vatican

Foto

Quest'immagine puo' essere consultata solo se disponi di un conto su Geneanet
Se non hai un conto su Geneanet, iscriviti, altrimentiidentificati.


grand format

Messo on line da : marcelboschi
Contribuisci anche tu ! Per saperne di più

Comune : Vatican
Zona geografica : Città del Vaticano
Commenti : Giovanni, Carlo, Cardinal BOSCHI (Comte)

Cardinal, Archevêque

Camerlingue du sacré collège des cardinaux

Grand pénitencier



Docteur en droit-canon

Docteur en droit-civil


(1715-1788)

Né à Faenza (Italie), le 9 avril 1715, d'une famille noble, baptisé le jour même.

Études -

Il fait ses premières études auprès de son oncle, Giovanni Boschi, chanoine et... Vedere più
Giovanni, Carlo, Cardinal BOSCHI (Comte)

Cardinal, Archevêque

Camerlingue du sacré collège des cardinaux

Grand pénitencier



Docteur en droit-canon

Docteur en droit-civil


(1715-1788)

Né à Faenza (Italie), le 9 avril 1715, d'une famille noble, baptisé le jour même.

Études -

Il fait ses premières études auprès de son oncle, Giovanni Boschi, chanoine et archiprêtre du chapitre de la cathédrale de Faenza qui assure sa formation; après quoi ; il est envoyé à Rome en 1725 ; pour entrer au Collegio Clementino qu'il fréquente de 1725 à 1732 ; suivi de l'Académie pontificale des nobles ecclésiastiques, Rome, de 1732 à 1737.
Il devient étudiant à l'Université de la Sapienza à Rome; où il y obtient à la fois les doctorats en droit canon et en droit civil (doctorat in utroque iure), le 20 juin 1746.

Carrière ecclésiastique

Au début de ses activités ecclésiastiques en 1740, il prononce le célèbre discours "De apostolica B. Petri cathedra", à la basilique Saint-Pierre au Vatican en présence du pape Clément XII ; et le 26 novembre 1740, dans la chapelle du palais du Quirinal, un autre discours devant le nouveau pape Benoît XIV ; "Dans funere Caroli VI Romanorum regis", ces deux oraisons solennelles seront plus tard édités.

Il est nommé membre de l'Académie d'histoire ecclésiastique par le pape Benoît XIV.
En 1743, il devient collaborateur de la Curie romaine, rapporteur à la Sacrée Consulta, prélat de la Sacré Congrégation de l'immunité ecclésiastique ; et clerc de la chambre aspostolique. Il est nommé Chanoine du chapitre de la basilique patriarcale à Saint-Pierre de Rome, le 11 octobre 1744.
Il reçoit les ordres mineurs, le 7 février 1745.

- Prêtrise

Ordonné prêtre, le 5 mars 1746. Conseiller référendaire auprès des tribunaux suprêmes de la signature apostolique, des grâces et de la justice.
Préfet de la maison pontificale du pape Benoît XIV.
Collaborateur aux lettres apostoliques. Secrétaire de Memoriali, en mars 1754.
Le Pape Clément XIII le nomme secrétaire du chiffre. Consultant de la Sacrée Congragation des rites. Protonotaire apostolique. Préfet de la maison pontificale en septembre 1759.

- Épiscopat

Elu archevêque titulaire d'Athènes (Grèce), le 22 septembre 1760. Consacré le 5 octobre 1760 ,à Castelgandolfo, par pape Clement XIII, assisté de Mgr. Lodovico Calini, patriarche titulaire d'Antioche, et de Mgr. Giovanni Ottavio Bufalini, archevêque titulaire de Chalcédoine.

Il est nommé Assistant au trône pontifical, le 31 octobre 1760.

- Cardinalat
Cardinal-Prêtre créé au consistoire du 21 juillet 1766 ; il reçoit le chapeau rouge, le 6 août 1766, et le prestigieux titre cardinalice de Saint-Jean-Saint-Paul, (1766 -1784 ).

Préfet de la congrégation pour la correction des livres de l'église orientale 1767.
Grand pénitencier, le 1er Septembre 1767 jusqu'à son décès.
Participe au conclave du 21 juillet 1769 qui a élu le Pape Clément XIV. Camerlingue du sacré collège des cardinaux, du 8 mars 1773 au 28 février 1774.
Participe au conclave de 1774-1775 , il subit l'exclusive des Bourbons qui ont présenté un droit de veto contre son élection à la papauté, finalement c'est le pape Pie VI qui est élu.
En 1776, il a été chargé des négociations entre le Saint-siège et le gouvernement de Modène pour la modification du traité de 1771, qui a été considéré nuisible à l'immunité ecclésiastique ; la mort du duc Francois III de Modène et l'accession du duc Ercole III en 1780 ont fait échouer les négociations.
En 1778, il a censuré le Cathéchisme de Vienne parce qu'il présentait des discordances sur certains points avec le catéchisme romain.
Il opte pour le titre de S. Lorenzo dans Lucina, le 20 septembre 1784.
Il meurt le 6 septembre 1788, Cardinal-Prêtre, à Rome. Il est exposé et enterré dans l'église Saint Lorenzo di Lucina, voici le texte de l'épitaphe :

CINERIBVS . ET . MEMORIAE
IOANNIS . CAROLI . BOSCHI . PATRITII . FAVENTINI
PRESB . CARDINALIS . QVI . A . CLEM . XIII. P. M.
OB . EXIMIAM . DOCTRINAE . MANSVETVDINIS
ET . VIRTVTVM . OMNIVM . LAVDEM
SVMMVS . S. R. E. POENITENTIARIVS . ELECTVS
ANNOS . XXII . IN EXEMPLVM . HOC MVNERE . FVNCTVS . EST
VIXIT . OMNIBVS . CARISSIMVS . AN. LXXIII
DECESSIT . NONIS . SEPTEMBRIS . AN. MDCCLXXXVIII
PIETATE . IN DEVM . BENIGNITATE . IN . EGENOS
COMITATE . IN . OMNES. SPECTATISS.
CONDITVS . EST . IN . SEDE . TITVLI . SVI
IN . SEPVLCRO QVOD . SIBI . SVISQVE . PARAVERAT
T. P. I.

Copyright © 2009. Marcel BOSCHI - Biography of the Cardinal G.C. BOSCHI Vedere meno