Geneanet > Ricercare > Biblioteca

Le comte Pellegrino Rossi: sa vie, son oeuvre, sa mort, 1787-1848

Documento Premium

Accedi all'intera biblioteca genealogica: vecchi libri, monografie, vecchia stampa, ecc. Più di 3 miliardi di individui referenziati, una gran quantità di informazioni da non perdere per arricchire la tua genealogia !
A partire da 4,13 USD al mese

Le comte Pellegrino Rossi: sa vie, son oeuvre, sa mort, 1787-1848

Le comte Pellegrino Rossi: sa vie, son oeuvre, sa mort, 1787-1848

Fonte : Internet Archive

Le comte Pellegrino Rossi: sa vie, son oeuvre, sa mort, 1787-1848

Le comte Pellegrino Rossi: sa vie, son oeuvre, sa mort, 1787-1848

Fonte : Internet Archive

Risultati : ROSSI


Pagina 6

PELLEGRINO ROSSI


Pagina 7

PELLEGRINO ROSSI


Pagina 13

relatifs aux deux missions de Pellegrino Rossi, successivement accrédité comme envoyé du roi Louis-Philippe auprès du Pape Grégoire XVI (1841-184(î),


Pagina 13

M. Rossi entretenait avec M. (iuizot, ministre des Affaires Étrangères, une correspondance particulière très suivie,


Pagina 14

Quant aux débuts de Pellegrino Rossi (né à Carrare en 1787), aux fonctions universitaires et judiciaires qu'il remplit à


Pagina 15

de raconter la vie de Pellegrino Rossi, vie mouvementée et pleine de péripéties, il est ini,>ortant défaire ressortir ce que


Pagina 21

duché de Modène, lorsque Pellegrino Louis-Edouard Rossi naquit à Carrare le 13 juillet 1787, deux ans avant l Vxplosion de


Pagina 22

tout prendre, du vice-roi d'Italie, M. Rossi, dis-je, avait donné, dès ses premières études, les preuves multipliées d'une très haute


Pagina 26

et intelligente dont faisait partie Pellegrino Rossi avait accepté avec enthousiasme la domination française. Les idées de liberté, de patrie,


Pagina 30

Pellegrino Rossi fut au nombre des jeunes Italiens fanatiques qui se rangèrent sous sa bannière.


Pagina 31

et gagna les coeurs italiens. M. Rossi s'associa à cette généreuse témérité. "


Pagina 39

cause de Joachim l'Italique : Pellegrino Rossi fut de ce nombre. Contraint d'abandonner Bologne, il se jeta d'abord dans les


Pagina 44

" M. Rossi ne s'en établit pas moins à Genève. Sa qualité d'adversaire de la Papauté


Pagina 45

" La place de M. Rossi était toute marquée dans cette


Pagina 46

vivre... Le premier soin de M. Rossi fut de fonder un cours public d'histoire de la Suisse. Ce cours piqua


Pagina 48

simplement dans ce recueil que Pellegrino-Louis-Alderano Rossi a été admis le G mars 1820 à la qualité de citoyen du


Pagina 48

émise trente ans auparavant par Pellegrino Rossi et s'appina sur son autorité.


Pagina 51

* les extraits suivants sur Pellegrino Rossi. Ils font admirablement connaître l'homme privé et l'homme public.


Pagina 57

position semblable à celle que M. Rossi se fit à tlenève, il . tenait la première place comme orateur, jurisconsulte,


Pagina 68

capitaux de sa vie politique. M. Rossi arrivait à Lucerne en 1833, pour y représenter, au nom du Canton de


Pagina 73

en soit, le nom de Pellegrino Rossi restera à jamais respecté et populaire en Suisse et surtout à Genève, parmi


Pagina 75

esprits devenus ses amis, que Pellegrino Rossi se décida ù. abandonner la Suisse.


Pagina 76

de droit constitutionnel dont M. Pellegrino Rossi, sur la proposition de M. Guizot, ministre de l'instruction publique, devenait titulaire. Des


Pagina 76

Le Collège de France désigna M. Rossi, l'Académie des sciences morales et politiques désigna M. Charles Cointe, son secrétaire perpétuel.


Pagina 77

Faculté de droit, intitulée : M. Rossi à l'Ecole de droit, nous trouvons ces curieux détails sur la réception de


Pagina 78

: " Sera-t-il député à M. Rossi " deux membres de la Faculté pour lui demander s'il est " porteur


Pagina 78

fait: "x Attendu que le sieur Rossi, " nommé professeur de la Faculté de droit de Paris, par " arrêté


Pagina 79

départ, la Faculté décida que M. Rossi serait invité à s'expliquer sur la question de naturalisation.


Pagina 82

ex Aujourd'hui, le cours de M. Rossi a été l'occasion de quelques troubles à l'École de droit. Le professeur devait


Pagina 83

la jeunesse aux leçons de M. Rossi a des motifs bien différents. La renommée du professeur, l'intérêt qu'excite son enseignement


Pagina 84

et s'exprime ainsi : " M. Rossi ouvrit son cours le 29 novembre 1834, il fut accueilli par les applaudissements


Pagina 85

traitait, M. Rossi ne restait jamais au-dessous de son sujet, et quand l'importance des questions réchauffait,


Pagina 86

Majesté fera un jour de M. Rossi bien autre chose qu'un professeur de droit constitutionnel ! " - " S'il


Pagina 87

leur concilier un respect intelligent. M. Rossi considérait Tordre civil fondé en France sur le principe de la justice et


Pagina 88

Les deux illustres amitiés auxquelles Pellegrino Rossi devait la faveur royale ne lui firent jamais défaut, bien que des jalousies


Pagina 88

aussi bien qu'aux pays aristocratiques, M. Rossi enseignait avec un grand art. Chacune de ses leçons avait un sujet déterminé


Pagina 96

avec le livre de M. Rossi seulement que je suis parvenu à coordonner dans mon esprit et d'une manière


Pagina 101

de l'École de Droit, par M. Rossi, Pair de France, membre du Conseil royal de l'Instruction publique, membre "lo l'Institut,


Pagina 103

" Au moins si M. Rossi, dans sa nouvelle position ne peut plus nous aider de sa plume ni


Pagina 104

1. Pellegrino Rossi avait été élu en 1836 membre de l'Institut (Académie des Sciences morales et


Pagina 112

Roi, sur ma proposition, nomma M. Rossi son envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire à Rome par intérim. Ce qu'un tel


Pagina 113

M. Rossi partit pour Home vers la fin de l'année 1844 et, avant de s'y


Pagina 118

la réserve et l'intelligence de M. Rossi ne tardèrent pas à porter leur fruits. L'état d'isolement dans lequel se trouvait


Pagina 121

le ministre du Roi ? M. Rossi connaît la France ot Rome , il " est Pair de France et


Pagina 123

mai, M. Guizot écrivait à M. Rossi pour l'encourager et le presser en même temps.


Pagina 124

également notoire, disait en terminant M. Rossi, que


Pagina 125

Enfin, le 23 juin 1845, M. Rossi expédie à Paris le premier secrétaire de l'ambassade de France, porteur d'une dépèche


Pagina 126

journée a été laborieuse, écrivait M. Rossi, le temps est accablant, mais, bien que fatigué, je veux ajouter quelques détails


Pagina 128

négociation dont il avait chargé M. Rossi, a atteint son but. La Congrégation des Jésuites cessera d'exister en France, et


Pagina 130

dans la dépêche suivante de M. Rossi du 18 juillet :


Pagina 133

neuf heures et demie, écrit M. Rossi, je ine suis rendu avec toutes les personnes qui composent l'ambassade du Roi,


Pagina 136

Pellegrino Rossi se rendit immédiatement auprès du cardinal secrétaire * d'État pour exprimer le sincère


Pagina 138

Bien que Pellegrino Rossi fût à Rome le membre du corps diplomatique le plus important et le


Pagina 140

du 20 avril apporta à M. Rossi les informations intéressantes qu'il attendait :


Pagina 142

mon dire. J'ai répété que Mme Rossi n'avait point l'intention d'aller à Rome. Le Nonce n'a ni accepté ni refusé


Pagina 143

Ni Faction de M. Rossi à Home, ni sa réponse à Paris ne se firent longtemps attendre, et,


Pagina 144

car je sais que " Mme Rossi ne songe pas à s'établir à Rome, et qu'ainsi l'objec-" tion tombe. "


Pagina 145

que je ne recevrais pas M. Rossi comme ambassa-" deur, bien que mari d'une protestante, je le recevrai et le


Pagina 146

M. Rossi n'avait pas encore reçu cette lettre quand il télégraphiait le 1er juin 1846


Pagina 150

le Conclave eût duré longtemps, M. Rossi eût exercé une grande influence sur le Sacré Collège. Le gouvernement français, d'ailleurs


Pagina 153

'. Voici en quels termes M. Rossi annoncait à M. Cuifol l'avènement de Pie IX au trône pontifical:


Pagina 157

Voici comment M. Rossi raconte à M. Guizot cette scène émouvante dont il fut témoin :


Pagina 158

Voici la lettre particulière que M. Rossi écrit à M. Guizot pour l'informer de la nomination du cardinal Gizzi, comme


Pagina 162

de la correspondance confidentielle de M. Rossi avec M. (Juizot, du mois (l'août 1846 au mois de juillet 1847 :


Pagina 163

M. Rossi, le 18 juillet I817, rend compte à M. Guizot de ses impressions sur


Pagina 166

Rossi eût été le conseiller du Saint-Père, la Papî.ulé eû transformé el dirigé le


Pagina 177

Le cardinal Ferretti exprimait à M. Rossi sa sollicitude à cet égard. Voici ee qu'écrivait l'ambassadeur à M. Guizot :


Pagina 180

La dépèche suivante de M. Rossi à M. Guizot, lui rendant compte de l'installation solennelle de la Consulte d'État,


Pagina 181

, pour Frosinone : l'avocat Pasquale Rossi. Ce jour impatiemment attendu a été signalé par plusieurs circonstances remarquables. Le public


Pagina 185

entrevue avec le cardinal Ferretti, M. Rossi écrit à M. (inizot et lui rend compte de sa conversation avec le


Pagina 192

réunir et se rendre chez M. Rossi, pour lui annoncer d'une manière assez insolente qu'ils ne ie reconnaissaient plus comme


Pagina 194

de Rome, l'ex-ambassadeur de France Pellegrino Rossi et le prince Albert de Broglie, alors premier secrétaire de l'ambassade de France,


Pagina 195

je ne " reçus de M. Rossi aucune lettre, aucune nouvelle. Je m'étonnai silencieuse-" ment et tristement, 11 n'était pas


Pagina 200

de septembre IMS, le comte Pellegrino Rossi devait étre assassiné moins de tleux mois après. Ainsi s14 confondent les fastes


Pagina 204

Pellegrino Rossi avait été appelé dans les conseils du Pape, le 16 septembre 1848, en


Pagina 206

de cette époque, M. Balleydier, Pellegrino Rossi était, au physique comme au moral, sec, raide et bilieux. Spirituel, doué d'un


Pagina 211

M. tl Harcourt pour engager M. Rossi à prendre les ordres du général Cavaignac, 11 me semble que j'ai vu


Pagina 228

de voir presque chaque jour M. Rossi, 11 assista pour ainsi dire aux derniers e. Vu-ts tentés parla diplomatie française


Pagina 229

du Pontife réformateur. - " M. Rossi, me disait M. de Saint-Aignan, était un des esprits les plus élevés que


Pagina 230

je vous charge d'écrire à M. Rossi pourquoi il m'est moralement interdit de quitter le ministère î "


Pagina 246

communs qui nous unissait à M. Rossi, la communauté d'opinions formait un lien plus étroit encore. Son nom restera, en


Pagina 255

de Civita-Véc-chia, où le jeune Edouard Rossi s'était réfugié chez le consul de France, M. de la Chapelle, ami intime


Pagina 255

Chapelle, ami intime de la famille Rossi.


Pagina 258

Au milieu de ce tumulte, Pellegrino Rossi, impassible, suivi de Righetti, s'achemina vers l'escalier d'un pas ferme, la tête haute,


Pagina 268

télégraphe, pour vous annoncer que M. Rossi, ministre de l'intérieur, avait été assassiné hier, à une heure, comme il descendait


Pagina 270

se rendant à l'Assemblée que M. Rossi a été frappé d'un coup de poignard à la gorge. Après avoir reçu


Pagina 276

Bonaparte et M. le comte Edouard Rossi. Un premier feu, à trente pas, ayant été sans résultat, les témoins, conformément


Pagina 276

victimes de la démagogie romaine, M. Rossi fait le simulacre de lancer au visage du prince de Canino la plus


Pagina 281

l'époque, 11 avait beaucoup connu M. Rossi en France, et le juge bien :


Pagina 303

omicidio in persona del conte Pellegrino Rossi. "


Pagina 305

élever à la mémoire de Pellegrino Rossi un cénotaphe dans la basilique de Saint-Laurent de-Damas. Le monument est en marbre.


Pagina 305

pans les armes de la famille de Rossi de Carrare figurent au milieu de deux rosaces.


Pagina 306

Du comte Pellegrino Rossi de Carrare


Pagina 307

Les deux fils de Pellegrino Rossi, Alderan et Edouard, sont morts il y a plus de quinze ans. La


Pagina 309

plusieurs lettres confiden Uelles de M. Rossi et de M. Guizot. Le caractère intime de la correspondance du premier ne


Pagina 313

Naissance de Pellegrino Rossi (13 juillet 1787), à Carrare. Son enfance. - U fait ses humanités au


Pagina 314

marquis Bossi, Pictet, Bellot. - Pellegrino Rossi traducteur de lord Byron. - En 1819, il ouvre un cours de jurisprudence