Rispondi

Interprétation registre matricule

bpapon60
male
Messaggi: 51
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour,
Pourriez-vous me donner votre interprétation du registre matricule RM N° 522 de BURDIN Louis.
http://v-earchives.vaucluse.fr/viewer/ ... 1_0046.jpg

Pourquoi 2 avis ministériels et 2 avis du corps ?
A quoi correspond exactement un avis ministériel et un avis du corps ?

Je pense qu'il doit être à la nécropole de La Fontenelle Ban de Sapt mais soit dans l'ossuaire des 422 inconnus soit dans une tombe individuelle mais non identifié car il n'est pas sur le registre.

Comment savoir si par exemple sa carte de combattant (dans l'espoir d'avoir une photo) a été retournée à la famille ou bien si elle est dans un carton dans les archives d'Avignon je suppose ? Idem pour son livret militaire.

Tout avis et idées de recherche seront les bienvenus.

walioun
walioun
Messaggi: 7270
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour,

On ne peut obtenir la carte du combattant qu'en la demandant une fois le conflit terminé.
Il n'a donc pas, malheureusement, pu le demander

Vu qu'il a disparu, ses restes, si ils ont été retrouvé !, ont été mis dans un ossuaire ou rendu à la famille !.
Cordialement

Henri

Je ne réponds pas aux sollicitations par messagerie concernant les demandes d'aide qui peuvent l'être via le forum.

daline5
daline5
Messaggi: 1648
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonsoir
2 avis de décès ministériels + 2 avis de deces du corps( = en provenance du régime n) ce n'est pas banal.
Mais comme on peut lire qu'on le remet dans sa subdivision d'origine (= lieu de recrutement au moment de son service militaire, ) on peut penser que dés 1915 on a trandmis les infos de deces à la subdivision de son lieu d'habitation au moment de la guerre ( depuis 1909 Montpellier) mais pas là ou il était recensé en 1901( Avignon) et que donc en 1920 on les a transmises la région subdivision d'origin (Vaucluse)..
Ou alors on a trouvé un élément nouveau en rapport à son décès.

Avez-vous son acte de décès ?
Fiche Mplf
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m005239dc773d84b/5242bca8b1a7c

RECTIFICATION
les réponses apportées sur "avis de disparition" en 1915 puis "avis de décès" en 1920 sont plus pertinentes que le changement de subdivision que je proposai ;)
Ultima modifica di daline5 il 15 febbraio 2020, 17:13, modificato 2 volte in totale.


psaliou
psaliou
Messaggi: 11907
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
bpapon60 ha scritto:
14 febbraio 2020, 19:17
...
Pourriez-vous me donner votre interprétation du registre matricule RM N° 522 de BURDIN Louis.
http://v-earchives.vaucluse.fr/viewer/ ... 1_0046.jpg

Pourquoi 2 avis ministériels et 2 avis du corps ?
...
Bonjour,

"2 avis de décès ministériels + 2 avis de deces du corps( = en provenance du régime n) ce n'est pas banal.": ce n'est pas le cas.

L'avis ministériel s'appui sur un avis du Corps (le régiment) il y a donc une première information qui concerne la disparition en juin 1915.
Les autres avis, en 1920, concerne la prise en compte par les autorités militaires du jugement déclaratif de décès indispensable pour activer , par exemple, le versement d'une pension.
Ce sont 2 choses administrativement différentes.
Allegati
Capture.JPG
Kenavo,
Pierre

bpapon60
male
Messaggi: 51
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Je viens d'ajouter le lien vers l'acte de mariage et le report de l'avis de décès sur l'état civil à Avignon que j'avais oublié de mettre sur la fiche de Louis.
Mais aucun moyen de savoir si le corps a été identifié ou bien s'il est déclaré disparu ?
J'avais aussi trouvé une retranscription du journal de marche de son régiment le 47ème RIC mais sans plus de détail.

psaliou
psaliou
Messaggi: 11907
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
bpapon60 ha scritto:
15 febbraio 2020, 09:21
...
Mais aucun moyen de savoir si le corps a été identifié ou bien s'il est déclaré disparu ?
....
S'il y a un jugement déclaratif de décès c'est que le corps identifié n'a pas été retrouvé.
Jusqu'à la publication de ce jugement, c'est un disparu qui peut, par exemple, avoir été fait prisonnier.

De plus il est écrit en clair: Disparu, 1ère information, puis Décédé non pas parce que le corps a été retrouvé mais par décision judiciaire.
Kenavo,
Pierre

daline5
daline5
Messaggi: 1648
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
bpapon60 ha scritto:
15 febbraio 2020, 09:21
J'avais aussi trouvé une retranscription du journal de marche de son régiment le 47ème RIC mais sans plus de détail.
37e RIC pas 47e RIC .
Il fait parti des 38 disparus, en effet il n'y a pas les noms des tués,blessés, disparus
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e005278c9b1129a9/5278c9b267eb6

Cartes Positions des régiments dont 37e RIC
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e00527d03f2f39f8/527d03f4663d6
https://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/e00527d03f2f39f8/527d03f4798de

Comme l'explique Psaliou "Jusqu'à la publication de ce jugement, c'est un disparu qui peut, par exemple, avoir été fait prisonnier."
D'ailleurs c'est ce qu'espère la famille de Louis BURDIN, comme en témoigne cette demande transmise à la croix rouge internationale.
La croix rouge interrogeait les autorités allemandes pour savoir si tel ou tel soldat était détenu.
https://grandeguerre.icrc.org/fr/File/Details/5168105/6/2/

Parfois à l'occasion du "nettoyage des champs de bataille", on retrouve des mois après les corps avec soit leur plaque ou des effets personnels permettant de les identifiés. Voir le registre " Groupe de bancardiers de la 74e Division, champ de bataille de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) " qui en février 1915 exhume , répertorie les cadavres des soldats tués en air et septembre 14. Cet élément sert au tribunal pour fixer une date de décès.
https://www.geneanet.org/archives/registres/view/?idcollection=34959&page=2

Rispondi

Torna a “Armée, vie militaire et périodes de guerre”