Rispondi

LA PORTE ĖTAIT FERMĖE DE L’INTĖRIEUR … UNE VIEILLE DAME ĖGORGĖE (1893)

symi43
symi43
Messaggi: 565
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
La vieille dame avait ses habitudes, mais un matin celle que l’on surnommait gentiment « La Gasconde » n’apparut pas à ses voisins. Inquiets ils quémandent un serrurier qui force la porte d’entrée. On la retrouve la carotide tranchée dans une mare de sang … Une seule certitude le tueur est un gaucher, pas de trace d’effraction … les enquêteurs sont perplexes ….
Cordialement,



breiz75291406
female
Messaggi: 77
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Merci c’était captivant de savoir enfin le coupable au fur et à mesure de la lecture.

baufretong
baufretong
Messaggi: 370
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonsoir,
On ne se lasse pas de vos faits divers.
A chaque fois, je fais ensuite des recherches sur Retronews pour retrouver des articles sur ceux-ci.
Je me permets de vous donner quelques liens de différents journaux de l'époque sur celui-ci
Jornal des débats politiques du 31 mai 1893: https://www.retronews.fr/journal/journal-des-debats-politiques-et-litteraires/31-mai-1893/134/737155/3?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522veuve%2520cheminade%2522%26sort%3Dscore%26advancedUi%3Dtrue%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D26&index=21
L'Intransigeant,1 juin 1893: https://www.retronews.fr/journal/l-intransigeant/1-juin-1893/44/914493/2?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522veuve%2520cheminade%2522%26sort%3Dscore%26advancedUi%3Dtrue%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D26&index=13
Le Temps 31 mai 1893:https://www.retronews.fr/journal/le-temps/31-mai-1893/123/653563/3?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522veuve%2520cheminade%2522%26sort%3Dscore%26advancedUi%3Dtrue%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D26&index=6
La France 1 juin 1893: https://www.retronews.fr/journal/la-france/1-juin-1893/649/2041793/4?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522veuve%2520cheminade%2522%26sort%3Dscore%26advancedUi%3Dtrue%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D26&index=2
Le Rappel, 1 juin 1893: https://www.retronews.fr/journal/le-rappel/1-juin-1893/144/321095/3?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522veuve%2520cheminade%2522%26sort%3Dscore%26advancedUi%3Dtrue%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D26&index=3
Les articles sont similaires, mais la narration est différente
L'article est repérable dans la page: le texte "Veuve Cheminade" est surligné en jaune
Gilles
Logiciel de généalogie :webtrees 1.7.15 - En local
OS: Windows10 (occasionnellement Linux)
Navigateur: en priorité Firefox (dernière version si possible) et Google Chrome

jpschuck
jpschuck
Messaggi: 692
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
symi43 ha scritto:
13 dicembre 2019, 23:15
La vieille dame avait ses habitudes, mais un matin celle que l’on surnommait gentiment « La Gasconde » n’apparut pas à ses voisins. Inquiets ils quémandent un serrurier qui force la porte d’entrée. On la retrouve la carotide tranchée dans une mare de sang … Une seule certitude le tueur est un gaucher, pas de trace d’effraction … les enquêteurs sont perplexes ….
Cordialement,
Ca fait diablement penser à la nouvelle policière "le Double assassinat dans la Rue Morgue" d'Edgar Poe, parue 40 ans plus tôt en France. Les qualificatifs simiesques utilisés par l'auteur de l'article ne font que renforcer cette analogie.
Cordialement
Jean-Philippe

symi43
symi43
Messaggi: 565
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Jean de Champeix , journaliste au « Moniteur du Puy-de-Dôme » et spécialiste des affaires criminelles a couvert les sessions de la Cour d’Assises du Puy-de-Dôme dans la période allant de la fin du 19e jusqu'au début 20e siècle .
Au moment du crime d’Usson, Jean de Champeix s’est rendu sur place pour enquêter et a publié un article détaillé dans l’ édition du 11 février 1893
De plus, il était présent au procès de l’affaire qui nous concerne et en a rapporter les moindres détails dans les éditions des 31 mai et 1er juin 1893.
Il est l’auteur, entre autres, du livre «Les exploits de Mornac, le bandit auvergnat », ouvrage qui a fait, par la suite, l’objet de plusieurs rééditions.

Il n’est pas interdit de penser que Jean de Champeix, signataire du texte mis en ligne, fut un des lecteurs d’d'Edgar Poe.

Rispondi

Torna a “Le bistrot”