Rispondi

recherche : Pére Blanc, Missionnaire, Franciscain ... à Caracas

roboly
roboly
Messaggi: 7
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour,

le grand oncle d'une amie : ROQUES Firmin, Rémy aurait été à Caracas vers 1913, il aurait été un religieux mais de quel ordre, on ne sait pas. Dans la famille il était appelé le Père Blanc par rapport à l'habit qu'il portait.
Il aurait été enseignant en Angleterre et en Belgique (aurait été à l’université catholique de Louvain)
Après petite enquête les pères blancs n'enseignaient pas, donc impossible pour le moment de savoir quelle était sa congrégation.
Il est né en 1887 à Villeneuve d'Aveyron.
Il devrait être décédé là bas, puisque les derniéres personnes qui l' avaient vu disaient qu'il était en mauvaise santé.
j'ai pensé écrire à nantes, mais je n'ai pas de date à leur fournir.
Merci ce votre aide
Cordialement
Marie-Claude
Marie-Claude Roboly-Nivelle

marilisa74
marilisa74
Messaggi: 610
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonsoir,

Si vous n'avez pas encore obtenu de réponse !
Sur internet, on retrouve dans plusieurs annuaires de l' Eglise Catholique du Vénézuela, le nom du Révérend Père Firmin ROQUES (Fermin Roques ou Roqués).
L’allegato Anuario Iglesia Catolica Venezuela 1956.png non è più disponibile
ROQUES Firmin Caracas.png

Il est possible de se procurer le livre "Los estranjeros en Venezuela" sur AbeBook. Je n'ai pas regardé si cela était possible pour les autres livres.
On y apprend que Firmin ROQUES était professeur au Collège Français de Caracas en 1919, et qu'il était peut-être arrivé à La Guaira.
Il faudrait pouvoir obtenir le nom de la congrégation à laquelle il appartenait, et ensuite vous pourriez peut-être obtenir des informations en contactant cette congrégation en France.

Ma réponse arrive peut-être trop tard.

Bien cordialement.

Marie-Thérèse (74)

walioun
walioun
Messaggi: 7284
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
roboly ha scritto:
06 giugno 2009, 23:05
…………….. ROQUES Firmin, Rémy aurait été à Caracas vers 1913, il aurait été un religieux mais de quel ordre, on ne sait pas. Dans la famille il était appelé le Père Blanc par rapport à l'habit qu'il portait…………………….
Bonsoir,

J'espère qu'elle a trouvé depuis, cette personne. Vu qu'elle était active en janvier dernier.

Mais les pères blancs étaient le missionnaires d'Afriques, fondés à ma connaissance en Algérie, d'où leurs gandoura, chéchia et burnous. Par l'Archevêque d'Alger Mrg Lavigerie. Ils s'occupaient des orphelins et les instruisaient (fonction principale)
Cordialement

Henri

Je ne réponds pas aux sollicitations par messagerie concernant les demandes d'aide qui peuvent l'être via le forum.

Rispondi

Torna a “Vénézuela”