Pagina 3 di 3

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 22 febbraio 2019, 11:26
da delafondg
Pour la petite histoire, son fils est mort peu de temps avant à la bataille de Monte Cassino

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/ark:/40699/m00523b62cc98569

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 10 aprile 2019, 20:15
da bzh22000
;

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 12 aprile 2019, 00:23
da delafondg
bzh22000 ha scritto:
10 aprile 2019, 20:15
Bonjour.
Le général Robert BARTHELEMY est né le 30 juillet 1881 à Mont-de-Marsan.
Président de la Croix rouge locale et ancien président cantonal de la LFC (secteur de Nérac),
il a été abattu chez lui, lieu-dit "Mion", au soir du 04 décembre 1944, par un groupe FTPF venu
de Lavardac. Quant aux réelles motivations, le mystère demeure... Ses responsabilités au sein de la
Légion française des combattants, et une attitude générale jugée par certains, sans doute, trop
éloignée de leur propre vision du monde, ont probablement scellé son destin.
Merci pour ces précisions. Je crois comprendre qu'il n'y a pas eu d'enquête ni de procès.
J'aurais bien aimé trouver un article de journal ou une information quelconque détaillant un peu l'histoire (rapport de police, que sais-je ?).
Je peux savoir d'où provient cette information ?

Encore merci

PS je viens de découvrir que le fils de sa femme, cousin de ma mère, s'est marié à une cousine de mon père (bien avant la rencontre de mes parents !) Cette branche commence à s'éclaircir !

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 14:00
da bzh22000
;

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 14:58
da psaliou
bzh22000 ha scritto:
13 aprile 2019, 14:00
Bonjour.
La Gendarmerie de Nérac a enquêté sur l'assassinat du général, sans parvenir, à ma connaissance, à identifier les auteurs
qui étaient cagoulés.
Son épouse, Fernande Barthélémy (née Millet), et sa belle-soeur (Mlle Millet) ont également été blessées ce soir là.

Et pourtant vous semblez en savoir un peu plus: "il a été abattu chez lui, lieu-dit "Mion", au soir du 04 décembre 1944, par un groupe FTPF venu de Lavardac." .

Une forte présomption ne fait pas une vérité et toutes les hypothèses sont envisageables (voir les premiers messages auxquels vous n'apportez rien de plus).
Ce qui me gène, le sujet étant toujours sensible, c'est votre participation soudaine et uniquement à ce fil, pas de généalogie, pas d'autres interventions sur d'autres sujets...etc...et, surtout, ce commentaire: "une attitude générale jugée par certains, sans doute, trop éloignée de leur propre vision du monde, ont probablement scellé son destin".
Un peu de courage et citez qui sont ces "certains"....Des FTPF, c'est moins risqué que de parler de FFI? Des voyous? Des anciens amis du Général?
Je ne défend pas les exactions de l'épuration sauvage qui a suivit la libération (déjà assez loin en Décembre 44) pas plus que je ne défends sa récupération par les défenseurs de l'ordre nouveau ou les anti-communistes primaires pour justifier les dérives collaborationnistes.
De toutes façons, s'il s'agit d'une exécution extra-judiciaire, les fait sont amnistiés.

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 16:10
da lyonnais92
Bonjour,
bzh22000 ha scritto:
10 aprile 2019, 20:15
Bonjour.
Le général Robert BARTHELEMY est né le 30 juillet 1881 à Mont-de-Marsan.
Président de la Croix rouge locale et ancien président cantonal de la LFC (secteur de Nérac),
il a été abattu chez lui, lieu-dit "Mion", au soir du 04 décembre 1944, par un groupe FTPF venu
de Lavardac. Quant aux réelles motivations, le mystère demeure... Ses responsabilités au sein de la
Légion française des combattants, et une attitude générale jugée par certains, sans doute, trop
éloignée de leur propre vision du monde
, ont probablement scellé son destin.
beaucoup, dans cette période, ont payé de leur vie une attitude générale jugée trop éloignée de leur vision du monde

Il en est même qui sont morts du fait de leur religion et d'autres pour seulement avoir été au mauvais endroit au mauvais moment (Oradour)

Un voisin a été aussi abattu à l'heure du laitier d'une rafale de mitraillette dans cette période La version officielle, à laquelle j'ai longtemps cru, était qu'il avait été un peu trop proche des allemands pour sauver l'outil de production

J'y ai cru jusqu'à ce que j'apprenne qu'il avait (je ne jamais su quand) refusé de transporter à l'hôpital un ouvrier blessé au motif que le sang allait salir les coussins

J'y vois désormais un meilleur motif à cette exécution sommaire

Mais c'est vrai que c'est, d'une certaine manière, une attitude générale trop éloignée de leur vision du monde

Il est plus que probable que les tireurs ont emmené leurs raisons (quelles qu'elles soient) dans leurs tombes

Cordialement

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 16:52
da delafondg
Merci de tous ces éclaircissements.
J'apprends qu'il était remarié (ma cousine était morte avant la guerre).
Donc, en résumé, un commando non identifié, une enquête de police qui n'a pas abouti, des causes inconnues.

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 17:09
da psaliou
delafondg ha scritto:
13 aprile 2019, 16:52
…..
Donc, en résumé, un commando non identifié, une enquête de police qui n'a pas abouti, des causes inconnues.
…..
Oui (sauf pour le "commando" faute d'en savoir plus), avec, quand même, compte tenu des activités du personnage pendant l'occupation, une forte présomption pour un lien direct avec cette période très fortement troublée (c'est le moins que l'on puisse dire).

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 21:23
da bzh22000
;

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 13 aprile 2019, 21:58
da psaliou
"Fortement suspectée" ...Et alors, ça prouve quoi?
Donc rien de nouveau: seulement des suspects comme dans toutes ces affaires de la période qui suit la libération que chacun sélectionne en fonction de ce qu'il veut démontrer.

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 16 aprile 2019, 20:04
da bzh22000
;

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 17 aprile 2019, 11:37
da lyonnais92
Bonjour,
bzh22000 ha scritto:
16 aprile 2019, 20:04
"Je n'y connais rien, mais je me permets de juger, et de critiquer". Quel est votre propre apport, mis à part les critiques en tout
genre ? Etes-Vous originaire de la région - avez-vous côtoyez des personnes qui ont connu cette période, dans ce secteur précis -
avez-vous consulter les archives locales, départementales et nationales sur le sujet ? Consternant et affligeant...
On est loin de la demande initiale de delafondg... Mais je ne pense pas que ce soit votre centre d'intérêt.
La 2GM est une période délicate et compliquée, pour le peu, mais passionnante à étudier quand on daigne prendre un peu de
recul avec les informations nécessaires. Pas de jugement hâtif, ni de commentaires acerbes ; mais je ne pense pas vous changer...
j'ai relu l'ensemble du fil (et laissé passer la nuit) avant de répondre.

Il me semble nécessaire de rappeler vos autres interventions :
bzh22000 ha scritto:
10 aprile 2019, 20:15
Bonjour.
Le général Robert BARTHELEMY est né le 30 juillet 1881 à Mont-de-Marsan.
Président de la Croix rouge locale et ancien président cantonal de la LFC (secteur de Nérac),
il a été abattu chez lui, lieu-dit "Mion", au soir du 04 décembre 1944, par un groupe FTPF venu
de Lavardac
. Quant aux réelles motivations, le mystère demeure... Ses responsabilités au sein de la
Légion française des combattants, et une attitude générale jugée par certains, sans doute, trop
éloignée de leur propre vision du monde, ont probablement scellé son destin.
bzh22000 ha scritto:
13 aprile 2019, 14:00
Bonjour.
La Gendarmerie de Nérac a enquêté sur l'assassinat du général, sans parvenir, à ma connaissance, à identifier les auteurs
quis étaient cagoulés.
Son épouse, Fernande Barthélémy (née Millet), et sa belle-soeur (Mlle Millet) ont également été blessées ce soir là.
bzh22000 ha scritto:
13 aprile 2019, 21:23
psaliou ha scritto:
13 aprile 2019, 14:58
Une forte présomption ne fait pas une vérité et toutes les hypothèses sont envisageables (voir les premiers messages auxquels vous n'apportez rien de plus).
Ce qui me gène, le sujet étant toujours sensible, c'est votre participation soudaine et uniquement à ce fil, pas de généalogie, pas d'autres interventions sur d'autres sujets...etc...et, surtout, ce commentaire: "une attitude générale jugée par certains, sans doute, trop éloignée de leur propre vision du monde, ont probablement scellé son destin".
Un peu de courage et citez qui sont ces "certains"....Des FTPF, c'est moins risqué que de parler de FFI? Des voyous? Des anciens amis du Général?
Je ne défend pas les exactions de l'épuration sauvage qui a suivit la libération (déjà assez loin en Décembre 44) pas plus que je ne défends sa récupération par les défenseurs de l'ordre nouveau ou les anti-communistes primaires pour justifier les dérives collaborationnistes.
De toutes façons, s'il s'agit d'une exécution extra-judiciaire, les fait sont amnistiés.
???
J'avoue ne pas comprendre ce commentaire agressif et déplacé... Je me suis même demandé s'il méritait une réponse...
Ayant longtemps vécu à Nérac, je me suis très tôt intéressé à l'histoire locale, sous toutes ses formes et sans parti-pris.
La Gendarmerie de Nérac a mené son enquête (PV librement consultables au SHD de Vincennes, cotes GD 47E, si vous souhaitez vérifier...) ; la prévôté FTPF de Lavardac a été fortement suspectée, tant localement que judiciairement... Dans les années 50, le Tribunal militaire de Bordeaux (on en retrouve certains comptes-rendus dans le journal Sud-Ouest...) a jugé certains faits identiques qui se sont déroulés dans la région. Alors, "certains", "voyous" ou "anciens amis du Général", à vous de juger...
difficile de laisser passer ce "jugements hâtifs" quand vous avez commencé par affirmer que cet assassinat est le fait des FTPF de Lavardac avant de faire machine arrière est d'écrire que, "à votre connaissance, les auteurs n'ont pas été identifiés".

Difficile dès lors de ne pas remarquer que, alors que les autres intervenants ont une activité régulière d'aide et de recherche de réponses aux questions (que le résultat soit on non jugé "agréable" par le demandeur), ce fil constitue votre seul intervention et vraisemblablement la raison d'être de votre inscription.

Par quel cheminement avez vous eu connaissance de ce fil ?

====

Sur le fond du sujet, que savez vous de plus sur les évènements et leur contexte ?

Vous avez lu les rapports de Gendarmerie. Que disent-ils ? Si, ce qui semble vraisemblable, ils ont exploré la piste des FTPF de Lavardac, ils ont recueilli des indices ? Ont eu le sentiment d'une omerta ? Des soupçons de pression pour que l'enquête ne soit pas poussée au maximum sont-ils décelables ?

Pourquoi le groupe de Lavardac ? On a des indices que ses membres étaient particulièrement jusqu'auboutistes ? Y a-t'il eu des actions de la Milice à Lavardac sortant de l'ordinaire ?

Le général a-t'il été inquiété par la justice pour ses activités à la tête de la Milice ? A-t'il été entendu ? Risquait-il de passer en jugement ? Aurait-il pu donner des informations sur les responsabilités personnelles de tel ou tel dans des opérations ? Que sait on de sa propre influence sur les opérations de la Milice ?

Il me semble qu'il n'y a que très peu de chances que l'on puisse avoir plus de certitudes aujourd'hui qu'à l'époque. Mais on peut avoir un "état des lieux" permettant à tout un chacun de se faire une opinion (y compris que l'on ne saura jamais).

Re: Articles sur l'assassinat du général Barthelemy

Inviato: 17 aprile 2019, 23:12
da psaliou
bzh22000 (sans doute un pays) est retourné dans l'ombre....

https://www.geneanet.org/profil/bzh22000