Rispondi

Taille de police... vagabonde

egathy
egathy
Messaggi: 1952
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour,

Peut-être ce "p'tit truc" (pas le meilleur, mais ça marche) pour remplacer le text-indent: insérer l'un ou l'autre   (= espace large) en débuts de paragraphes.

Cordialement,
(s) Éric G.

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
katari ha scritto:
04 aprile 2019, 22:58
J'ai fini de réécrire une page de ma chronique en me rapprochant de la syntaxe HTML5. Un peu fastidieux mais pas si long que cela. Pour autant, je ne suis pas entièrement satisfait

Bonsoir

Ce serait bien quand vous sollicitez l'aide des bénévoles de mettre un lien vers la page en question et un extrait du code employé pour chaque "problème".

- Je ne parviens pas à définir la couleur que j'avais auparavant. La balise <color:#8d570> ne fonctionne pas. Elle me renvoie du noir.

C'est le contraire qui serait étonnant, color n'est pas une balise mais une propriété de l'attribut style lui-même inclus dans une balise. #8d570 n'est pas une couleur, puisqu'une couleur en hexadécimal se définit sur six caractères, deux par couleur primaire. Autrement dit le code correct serait :

Codice: Seleziona tutto

<p style="color:#8d570a">Votre texte</p>
J'ai mis un code couleur fantaisiste à six caractères

...en revanche "text-indent" ne passe pas. Or je trouve qu'un texte sans un espace laissé avant la Majuscule du premier mot d'un paragraphe, est inélégant.

text-indent indente (et c'est normal) la première ligne du paragraphe et elle seule. Encadrez, chaque texte dont vous voulez que la première ligne soit indentée de ce code :

Codice: Seleziona tutto

<span style="margin-left:4em">début du texte...fin du texte.</span>

4em correspond grosso-modo à 8 caractères soit à peu près une tabulation classique, vous mettez ce que vous voulez. Même si ce n'est pas sémantiquement très correct, c'est tout à fait reconnu par HTML5 et la balise <span> n'affectera pas les consignes de mise en forme du texte définies par votre balise <p> (couleur, taille, police,etc...)

- Pour ce qui est de la taille de police des sous-titres ... le niveau 3 n'en fait qu'à sa tête...
- Enfin, anecdotique mais dérangeant pour un perfectionniste, le sommaire (justement lui !) présente une différence d'espace entre le passage du niveau 1 au 2, et le passage du niveau 2 au 3.

Cf ce que j'ai dit au début, votre chronique fait plus de vingt pages, de laquelle parlez-vous ?

Cordialement
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

katari
male
Messaggi: 110
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour
Au boulot depuis 7h ce matin, je prends 10 minutes pour vous répondre... et vous remercier
Hier soir, je ne voulais pas vous forcer la main, et abuser de votre patience.
La page en question est celle que j'avais soumise il y a quelques jours. Je l'ai rebaptisée provisoirement "De Pondichery au Surinam HTML5" et son adresse est : https://gw.geneanet.org/katari_w?lang=fr&pz=gabriel+lorenzo&nz=vidal+houette&m=NOTES&f=DE_PONDICHERY_AU_SURINAM-html5 mais j'ai aussi laissé l'ancienne page afin de pouvoir comparer.
Ici, une partie du code

Codice: Seleziona tutto

=<span style= "font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.5em">'''Les DE LA PARRA'''</span>=

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">L'histoire de cette branche de notre famille reste encore quelque peu nébuleuse, notamment quant à ses origines. Non qu'elle ne soit pas documentée, du moins dès le XVIII<SUP>ème</SUP> siècle, mais les documents en question sont pour beaucoup rédigés en un néerlandais... que je ne maîtrise pas vraiment !.</p>

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Je suis parti de l'acte de mariage, à Paris, de Charles Octave  Sallandrouze de Lamornaix avec Anna Thérèse de la Parra, les parents d'Octavie, qui confirme bien les Oppenheim comme la famille maternelle de la mariée.</p>

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Puis, c'est celui des parents de cette dernière qui précise que son père Samuel Henri "Maurice", dit aussi Mordechay, de la Parra est né à Paramaribo en 1811.</p>

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Paramaribo ! Un nom à faire rêver ! Ma pauvre tante Exelmans en serait restée bouche bée : je ne sais si Anna Thérèse de la Parra était de nationalité allemande par sa mère ou néerlandaise par son père, mais sa famille n'était certainement pas d'origine française, pas plus qu'émigrée après la révocation de l'Edit de Nantes, ainsi qu'elle le croyait. </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Les de la Parra venaient du Surinam.</p>


==<span style= "font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.5em">'''Le Surinam'''</span>==

<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/DE_LA_PARRA/Suriname_Paysage_.jpg" alt="Suriname_Paysage_.jpg" title="Suriname_Paysage_.jpg" height="242" width="350" align="right" border="10" vspace="10" hspace="10"/>

</FONT SIZE>

<P ALIGN=justify>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">A part le situer sur une carte d'Amérique du Sud, je ne connaissais pas ce tout petit pays (le quart de la superficie de la France) appelé, à l'époque où mes ancêtres y vivaient, la Guyane hollandaise. </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Les gravures du <FONT SIZE=4>XIX</FONT><SUP>ème</SUP> siècle proposent souvent une image paradisiaque de ce coin de jungle amazonienne, ancré sur le littoral atlantique, tout près de l'équateur. Des paysages dignes de Paul et Virginie ! </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Nombre de travaux historiques plus récents sont, eux, résolument moins angéliques. Paradis pour les uns, enfer pour les autres !</p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Et me voici face à une autre surprise: mes ancêtres de ce côté-là ont participé à l'écriture d'une des pages les moins reluisantes de la civilisation occidentale.</p>

===<span style= "font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.5em">'''Colonisation'''</span>===

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Français, Anglais et Hollandais se sont disputés ce bout de jungle dès la fin du XVI&#8239;<sup>ème</sup> siècle. Et ce sont ces derniers qui, au final, l'ont emporté.Parmi les colons qui, par vagues successives, se sont installés sur ces terres considérées alors comme "vierges", il faut noter plusieurs groupes de la diaspora juive. </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Ces groupes ont tous une origine commune : leur expulsion d'Espagne en 1492, qui les fit se retrouver en Afrique du Nord, en Italie, en Turquie ou au Portugal, et, pour ces derniers, ensuite au Brésil ou aux Pays-Bas.</p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">On compte trois arrivées successives de Juifs séfarades au Surinam:</p>


*<p style=" text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">La première se situe avant 1639 et venait de Hollande et d'Italie. Ils s'installèrent dans ce qui fut la première capitale du Surinam, Torarica.</p>
*<p style=" text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">La seconde eut lieu en 1652, lorsque l'Anglais Lord Willoughby prit possession du pays. Les colons juifs s'installèrent près de Cassiporacreek.</p>
*<p style=" text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">La troisième, en 1664, est constituée de colons de Cayenne, dirigés par David Cohen Nassy, pour échapper, un an après leur arrivée, aux persécutions naissantes après la prise de possession des Français sur cette Guyane.</p>


<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Suriname_map2.jpg" alt="Suriname_map2.jpg" title="Suriname_map2.jpg" height="362" width="400" align="left" border="10" vspace="10" hspace="10"/>


<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Il y eut un forcément un (ou plusieurs) de La Parra parmi ces émigrants. Mais prétendre savoir à quelle date il arriva au Surinam, serait présomptueux. J'oserai cependant pencher pour la troisième vague, à cause de liens apparents entre les familles De La Parra et Cohen Nassy.
Ainsi, le fils de notre ancêtre de La Parra le plus ancien à être identifié, Salomon, est étonnamment enterré auprès des Cohen Nassy, alors qu'il est éloigné des tombes de sa propre épouse et de ses enfants. Décédé en 1709, à l'âge de 44 ans, il est donc né vers 1665, un an après l'arrivée des fuyards de Cayenne. Et l'année de son décès, sa fille se marie avec le petit-fils de David Cohen Nassy.</p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">On peut donc raisonnablement conjecturer, sans aucune certitude cependant, que le père de Salomon ait été un compagnon de route du leader de la troisième vague, et qu'il soit né soit au Portugal comme ce dernier, soit aux Pays-Bas.</p>
<BR><BR><BR>

===<span style= "font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.5em">'''Joddensavane'''</span>===

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">C'est vers 1665 que les Juifs du Surinam obtinrent des autorités anglaises alors en place d'importants privilèges, privilèges confirmés deux ans plus tard lorsque les Hollandais devinrent maîtres du pays. Les Juifs avaient en effet le droit de pratiquer leur religion et de construire des synagogues, de posséder des biens et des terrains, d'avoir leur propre justice, et leur propre milice armée. L'ébauche d'un Etat, presque trois siècles avant que ne naisse Israel. </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Joddensavanne en constitua le symbole.</p>

<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Jodensavanne_Jacques_Benoit_pl_21_reduit.jpg" alt="Jodensavanne_Jacques_Benoit_pl_21_reduit.jpg" title="Jodensavanne_Jacques_Benoit_pl_21_reduit.jpg" height="266" width="400" align="left" border="10" vspace="10" hspace="10"/>

<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Jodensavanne_Village_sur_la_montagne_Jacques_Benoit_pl_22_reduit.jpg" alt="Jodensavanne_Village_sur_la_montagne_Jacques_Benoit_pl_22_reduit.jpg" title="Jodensavanne_Village_sur_la_montagne_Jacques_Benoit_pl_22_reduit.jpg" height="266" width="382" align="right" border="10" vspace="5" hspace="10"/>

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">D'abord installés sur les bords de la rivière Cassipora - un site dont il ne reste aujourd'hui qu'un cimetière - les colons migrèrent quelques temps plus tard au sommet d'une colline proche, où ils édifièrent une nouvelle synagogue avec des briques importées d'Europe. Les maisons poussèrent autour. On appela le lieu, la Savane des Juifs. </p>

<p style="text-align:left; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.3em">''Joddensavanne. D'après Jacques Benoît, "Voyage à Surinam", Bruxelles 1839''</p>

<span style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">En 1684, la population comptait 230 personnes aux-quelles il faut rajouter pas loin d'un millier d'esclaves. Une décennie  plus tard, le nombre de Juifs à Joddensavane avait doublé; quand à la servitude, ses effectifs atteignaient  9000. S'en suivit un siècle de prospérité, émaillé de révoltes d'esclaves, qui en s'accentuant dans le dernier quart du </span><span style=" text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:1.6em">XVIII&#8239;<sup>ème</sup></span> <span style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">siècle, provoquèrent un inexorable exode vers la capitale Paramaribo. En 1827, il n'y avait plus que huit familles vivant à Joddensavane. Lorsque cinq ans plus tard un gros incendie brûla toutes les maisons, aucune ne fut reconstruite et l'agglomération disparut, engloutie par la forêt. </span>
<BR>

<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Jodensavane_Synagogue.jpg" alt="Jodensavane_Synagogue.jpg" title="Jodensavane_Synagogue.jpg" height="266" width="426" align="left" border="10" vspace="10" hspace="10"/>

<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Jodensavane_Cimetiere.jpg" alt="Jodensavane_Cimetiere.jpg" title="Jodensavane_Cimetiere.jpg" height="266" width="426" align="right" border="10" vspace="10" hspace="10"/>

<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Aujourd'hui, le site est en partie dégagé. </p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">On y découvre les ruines de la Synagogue (à gauche) et nombre de pierres tombales (à droite) dont certaines exhibent encore le patronyme ''de Laparra''.</p>
<p style="text-indent:2em; text-align:justify; font-family:Garamond; color:saddlebrown; font-size:2.0em">Parmi elles, trois générations de nos ancêtres.</p>
<BR>
Je suis désolé mais je dois travailler encore jusqu'à cet après-midi. Ne m'en veuillez pas si je ne vous réponds pas toute de suite
Bien à vous
Bertrand

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour

Je viens de jeter un œil sur votre code. Je l'ai ramassé tout de suite parce que, comment dire, c'est un sacré foutoir :D .

Voici un code un peu plus simple pour un même rendu, avec les explications en suivant :

Codice: Seleziona tutto

<div style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">
=<span style="font-family:Garamond; font-size:1.5em;">Les DE LA PARRA</span>=
&emsp;&emsp;L'histoire de cette branche de notre famille reste encore quelque peu nébuleuse, notamment quant à ses origines. Non qu'elle ne soit pas documentée, du moins dès le XVIII<SUP>ème</SUP> siècle, mais les documents en question sont pour beaucoup rédigés en un néerlandais... que je ne maîtrise pas vraiment !.
<br>
<br>
&emsp;&emsp;Je suis parti de l'acte de mariage, à Paris, de Charles Octave  Sallandrouze de Lamornaix avec Anna Thérèse de la Parra, les parents d'Octavie, qui confirme bien les Oppenheim comme la famille maternelle de la mariée...
<br>
<br>
&emsp;&emsp;Les de la Parra venaient du Surinam.
<br>
<br>
==<span style= "font-family:Garamond;font-size:1.5em">Le Surinam</span>==
<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/DE_LA_PARRA/Suriname_Paysage_.jpg" alt="Suriname_Paysage_.jpg" title="Suriname_Paysage_.jpg" height="242" width="350" align="right" border="10" vspace="10" hspace="10"/>
&emsp;&emsp;A part le situer sur une carte d'Amérique du Sud, je ne connaissais pas ce tout petit pays (le quart de la superficie de la France) appelé, à l'époque où mes ancêtres y vivaient, la Guyane hollandaise.
<br>
<br>
&emsp;&emsp;Les gravures du XIX<SUP>ème</SUP> siècle proposent souvent une image paradisiaque de ce coin de jungle amazonienne, ancré sur le littoral atlantique, tout près de l'équateur. Des paysages dignes de Paul et Virginie !
<br>
<br>
&emsp;&emsp;Nombre de travaux historiques plus récents sont, eux, résolument moins angéliques. Paradis pour les uns, enfer pour les autres !
<br>
<br>
&emsp;&emsp;Et me voici face à une autre surprise: mes ancêtres de ce côté-là ont participé à l'écriture d'une des pages les moins reluisantes de la civilisation occidentale.
<br>
<br>
===<span style="font-family:Garamond; font-size:1.5em;">Colonisation</span>===
&emsp;&emsp;Français, Anglais et Hollandais se sont disputés ce bout de jungle dès la fin du XVI&#8239;<sup>ème</sup> siècle. Et ce sont ces derniers qui, au final, l'ont emporté.Parmi les colons qui, par vagues successives, se sont installés sur ces terres considérées alors comme "vierges", il faut noter plusieurs groupes de la diaspora juive...
...de Juifs séfarades au Surinam:
<br>
<br>
&#149;&nbsp;La première se situe avant 1639 et venait de Hollande et d'Italie. Ils s'installèrent dans ce qui fut la première capitale du Surinam, Torarica.
<br>
<br>
&#149;&nbsp;La seconde eut lieu en 1652, lorsque l'Anglais Lord Willoughby prit possession du pays. Les colons juifs s'installèrent près de Cassiporacreek.
<br>
<br>
&#149;&nbsp;La troisième, en 1664, est constituée de colons de Cayenne, dirigés par David Cohen Nassy, pour échapper, un an après leur arrivée, aux persécutions naissantes après la prise de possession des Français sur cette Guyane.
<br>
<br>
...
</div>

On va d'abord supprimer tous ces <p>...</p> et les remplacer par un conteneur <div>...</div> qui englobera toute la page et dans laquelle on passera les propriétés de mise en forme du texte.

La couleur que vous avez choisie pour votre arbre dans le panneau de configuration n'est pas saddlebrown mais la couleur hexadécimale #8d5701 qui en diffère légèrement. Autant utiliser cette dernière pour le texte de la chronique. Inutile de la répéter pour les sous-titres puisque ce sera celle qui s'affichera automatiquement. Il n'est pas nécessaire non plus de spécifier la balise "gras", les sous-titres sont automatiquement en gras (graisse 700).

Eric a raison, si une petite indentation vous suffit deux &emsp; (espace cadratin) feront l'affaire. Pour une indentation plus "longue", voir mon message d'hier.

On ne laissera pas de lignes vides qui dans le code de la chronique sont considérées comme un changement de paragraphe et donc une perte de la mise en forme. Pour générer un retour à la ligne (ou un saut de ligne) on utilisera une (ou deux) balise(s) <br>.

Je ne sais pas pourquoi les sous-titres de niveau 3 ne prennent pas en compte les consignes de la balise <span> mais comme je vous le disais hier, on mélange là du wiki et du html et on vient "contrarier" la mise en forme CSS. Donc je crains que vous ne soyez obligé de "faire avec".

Inutile d'utiliser des listes dans la chronique, puisque la seule puce générée est le "rond plein" et que chaque élément de la liste nécessite de répéter la mise en forme. Utilisez le code ISO &#149; ou tapez Alt + 0149 et ensuite &nbsp; (espace insécable) pour générer une espace entre la puce et le texte.

N'oubliez pas de refermer avec la balise </div>.

Revenez demander si vous souhaitez des éclaircissements.


Cordialement

Edit : Il y a encore quelques <FONT SIZE=...> qui traînent. Supprimez-les !
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

egathy
egathy
Messaggi: 1952
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour oscar32 / Guy,

C'est un vrai plaisir doublé d'un régal de vous lire! Et si j'osais me permettre...

Pour les listes, le "rond plein" standard / par défaut me semblait tellement ennuyeux que j'ai essayé autre chose: le "demi rond plein", issu des symboles dans Word (caractère numéro 187, en décimal, de la police Wingdings 2) et recopié tel quel dans la balise... et qui semble bien accepté (seulement veiller à intercaler une espace avant le caractère, après l'apostrophe ouvrante; on pourrait peut-être "peaufiner" pour la valeur de margin-left):

<ul style="list-style-type: '◗ '; text-align: justify; margin-top: 0em; margin-left: 1em; padding-left: 0em; margin-bottom: 1.5em; ... etc.">

Peut-être cela pourrait-il inspirer?

Cordialement,
(s) Éric G.

jmff2
jmff2
Messaggi: 4091
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Oh la la ... Je viens de passer ... un certain temps, juste pour remettre sur les rails 2 lignes de ma Chronique ! Et encore, si c'est bien sur les rails ...

Sur cette page : https://gw.geneanet.org/jmff2_w?lang=fr&m=NOTES

Je ne suis pas arrivée au bout ... :cry:
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

katari
male
Messaggi: 110
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour à tous et merci pour vos réponses, claires, précises et bienveillantes.
J'ai donc entamé ma longue ré-écriture à l'aide de vos conseils et le résultat semble correspondre à mes attentes.
Le &emsp; proposé par Eric me convient parfaitement (un seul me suffit).
J'ai compris que si je voulais centrer du texte (un titre ou un séparateur de chapitre) il fallait que je ferme la <div> pour en rouvrir un identique juste après.
En revanche, comme Guy l'avait annoncé (mélange Wiki/Html), la gestion du sommaire est compliquée. Un taille de police trop importante au niveau 3, par exemple, fait empiéter cette foutue ligne disgracieuse sur le sous titre. On fera avec.
Mais y-a-t'il malgré tout quelques possibilités pour modifier l'aspect du sommaire ? Le placer au milieu de la page au lieu de le laisser sur la gauche ? Le réduire ? En changer la couleur ?
Ci-dessous l'adresse de la page et un extrait de code, avec l'espoir que ce soit moins un ... sacré foutoire :? ;)
https://gw.geneanet.org/katari_w?lang=fr&pz=gabriel+lorenzo&nz=vidal+houette&m=NOTES&f=DE_PONDICHERY_AU_SURINAM-html5

Codice: Seleziona tutto

<center>
<span style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:5.0em;">'''DE PONDICHERY AU SURINAM'''</span>
</center>
<div style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
=<span style="font-family:Garamond; font-size:2.0em;">Les SALLANDROUZE DE LAMORNAIX</span>=
<img src="https://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/SALLANDROUZE/SALLANDROUZE_DE_LAMORNAIX_Octavie_1860_1939_Portrait_1_.jpg" alt="SALLANDROUZE_DE_LAMORNAIX_Octavie_1860_1939_Portrait_1_.jpg" title="SALLANDROUZE_DE_LAMORNAIX_Octavie_1860_1939_Portrait_1_.jpg" height="100" width="100" align="left" border="50" vspace="10" hspace="10"/>
<BR>
&emsp;L’acte de décès de mon arrière-grand-mère, '''Octavie''' Sallandrouze de Lamornaix, établi à Brest en 1939, est le premier fil de la pelote.
<BR>
<BR>
<BR>
==<span style= "font-family:Garamond;font-size:1.6em">Les tapisseries "Sallandrouze de Lamornaix"</span>==
<img src="https://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/SALLANDROUZE/Manufacture_Sallandrouze_Felletin.jpg" alt="Manufacture_Sallandrouze_Felletin.jpg" title="Manufacture_Sallandrouze_Felletin.jpg" height="328" width="419" align="right" vspace="10" hspace="20"/>
&emsp;Cet acte m’a entraîné en Creuse, de Felletin à Aubusson, où les Sallandrouze sont tapissiers depuis bien longtemps. D’après le Grand Dictionnaire de la Haute Marche, d’Amboise Tardieu (1894), on connaît ainsi, dès 1599, un Joseph Sallandrouze, « fabriquant de tapis » à Felletin. A cette époque et pendant plusieurs décennies, les ateliers sont modestes, même s’ils  savent fournir parfois la haute noblesse nationale. Ils se situent souvent à l’étage des domiciles des maîtres artisans. En 1777 un des descendants de Joseph s’est fait une place parmi les très nombreux tapissiers de Felletin. Ce Jacques Sallandrouze de Lamornaix (1731-1783) est sans doute celui qui construisit cette manufacture (ci-contre) sur les berges de  la Creuse.
<BR>
&emsp;Mais il ne s’est pas arrêté là. Un an auparavant, il avait déjà envoyé à Lyon son fils '''Jean''' (1760-1826), alors âgé de 16 ans, afin d’y étudier le dessin et la peinture. En 1778, ce dernier continuait sa formation à Paris auprès de François Joseph Bellanger, peintre du Roi. Il s’agissait, pour les tapissiers de Felletin, de ne plus être tributaires d’illustrateurs, étrangers à la ville et qu’il fallait donc payer grassement.
<BR>
<img src="https://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/SALLANDROUZE/DABIT_Octavie_Genevieve_Portrait_2_Chronfam.jpg" alt="DABIT_Octavie_Genevieve_Portrait_2_Chronfam.jpg" title="DABIT_Octavie_Genevieve_Portrait_2_Chronfam.jpg" height="301" width="199" align="left" vspace="10" hspace="20"/>
<BR>
&emsp;A la mort de son père, '''[[Jean/Sallandrouze de Lamornaix/Jean Sallandrouze de Lamornaix]]''' reprend l’affaire et, dès 1801, s’associe avec Guillaume Rogier pour fonder la Manufacture Royale d’Aubusson. Débute alors un âge doré pour les tapisseries Sallandrouze qui permet notamment à Jean de fréquenter les salons parisiens avec son épouse Octavie Dabit, dont le peintre François Henri Reisener fait le portrait (ici, à gauche) en compagnie de leur jeune fils Charles Jean.
<BR>
<img src="http://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/Tapisserie Sallandrouze_1.jpg" alt="Tapisserie Sallandrouze_1.jpg" title="Tapisserie Sallandrouze_1.jpg" height="300" width="400" align="right" hspace="10"/>
<BR>
&emsp;Le petit garçon, devenu adulte, œuvrera toute sa vie à la renommée, non seulement de ses propres productions, mais plus généralement de toutes les tapisseries d’Aubusson.
<BR>
<BR>
<BR>
&emsp;Avant d’évoquer son parcours, notons que son père, Jacques, qui a vécu sous le règne de Louis XVI, n’a jamais quitté la France pour s’établir à Pondichéry.
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
==<span style= "font-family:Garamond;font-size:1.6em">Paris, la politique et la fortune</span>==
&emsp;'''[[Charles Jean/Sallandrouze de Lamornaix/Charles Jean Sallandrouze de Lamornaix]]''' (1808-1867) n’a pourtant que dix-huit ans quand il succède à son père. Mais il obtient très vite des médailles lors d’expositions prestigieuses, réussissant à trouver des investisseurs
anglais et à conquérir des marchés en Grande Bretagne. Tout cela est remarqué par les cercles industriels proches du pouvoir.
<BR>
<img src="https://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/SALLANDROUZE/Expo_1851_Portrait_.jpg" alt="Expo_1851_Portrait_.jpg" title="Expo_1851_Portrait_.jpg" height="308" width="146" align="right" vspace="10" hspace="1"/>
<img src="https://gw.geneanet.org//file/genewebfile/k/a/katari/SALLANDROUZE/Expo_1851.jpg" alt="Expo_1851.jpg" title="Expo_1851.jpg" height="308" width="653" align="right" vspace="10" hspace="20"/>
&emsp;Membre du conseil général des manufactures auprès du ministère du Commerce, il entre en politique en 1842, devient député en 1846 et le restera jusqu’à sa mort, malgré une interruption de deux ans.
<BR>
<BR>
&emsp;Sans doute sa familiarité avec les Anglais lui vaut-t-elle d’être nommé dans la délégation française à la première Exposition Universelle, qui se tient à Londres.
<BR>
&emsp;On le reconnaît sur ce tableau de Henry Courtney Selous illustrant l’inauguration de l’Exposition, le 1er mai 1851.
<BR>
<BR>
&emsp;A la fin de cette même année, l’hôtel Sallandrouze sur le Boulevard de Bonne Nouvelle à Paris sort très endommagé des journées sanglantes provoquées par le coup d’état de Napoléon III, du 2 au 5 décembre 1851. Des francs tireurs auraient tiré depuis ses fenêtres sur la troupe qui a répliqué au canon. L’épisode, évoqué par Victor Hugo dans « Napoléon le Petit » et dans « Histoire d’un Crime », n’est cependant pas resté dans la mémoire familiale, peut-être parce que Charles Jean était un partisan déclaré du coup d’Etat.
<BR>
<BR>
&emsp;Charles Jean meurt en 1867, et c’est son fils Charles Octave qui prend la relève
<BR>
<BR>
<BR>
==<span style= "font-family:Garamond;font-size:1.6em">La guerre et ses conséquences</span>==
&emsp;'''[[Charles Octave Théodore/Sallandrouze de Lamornaix/Charles Octave Sallandrouze de Lamornaix]]''' (1834-1897) a alors 33 ans. Dix ans auparavant, il s’est marié religieusement dans la chapelle de l'Assemblée Nationale avec Anna Thérèse de La Parra, demoiselle dont ma grande-tante Françoise Excelmans, écrit dans son « Histoire d’une famille, 1550-1965 » qu’elle « était allemande, protestante convertie, d’origine française d’une de ces nombreuses familles protestantes qui partirent se fixer en Rhénanie lors de la révocation de l’Edit de Nantes ». Nous verrons plus loin que cela n’est pas tout à fait exact.
<BR>
<BR>
&emsp;Charles Octave hérite d’une entreprise prospère. Mais, trois ans plus tard, survient la guerre de 1870 contre les Prussiens et la manufacture royale Sallandrouze de Lamornaix n’y survivra pas. Elle est déclarée en faillite en 1876. Les raisons précises de cette débâcle sont expliquées dans une note que le fils de Charles Octave, Charles Maurice Sallandrouze de Lamornaix (1859-1934), frère de mon arrière-grand-mère '''Octavie''', a rédigé deux ans avant sa mort.
<BR>
&emsp;La lecture de ce <U>'''[[[texte]]]'''</U> est, non seulement édifiante du point de vue de la morale mais également très instructive quant à la recherche de mes ancêtres. Car, si je le comprends bien, le grand-père maternel de Charles Maurice, et de sa sœur Octavie (mon arrière-grand-mère) a eu un autre fils, leur oncle De La Parra. Et surtout, il a eu pour épouse une demoiselle Oppenheim, laquelle avait un frère que le document se limite à prénommer A. et une sœur mariée à un monsieur Fould.
<BR>
<BR>
&emsp;Une recherche sur internet m’ouvre des portes insoupçonnées. Les Fould, mais aussi, et surtout, les Oppenheim, ne sont pas des inconnus.
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
</div>
<center>
<span style= "font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">&mdash;&mdash; oooOooo &mdash;&mdash;</span>
</center>
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
<BR>
<div style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">

dominique95880
dominique95880
Messaggi: 6371
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour

Sur l'emplacement du sommaire, vous pouvez le mettre où vous voulez.

Par exemple, sur cette page de ma chronique : https://gw.geneanet.org/dominique95880?m=NOTES&f=lieux il est situé dans première ligne de la seconde colonne d'un tableau.

J'ai saisi ceci :

Codice: Seleziona tutto

<table class="list_eclair_table">
  <tr>
    <td style="vertical-align: middle"><img src="http://www.gennpdc.net/images/region/a-dunkerque.gif" width="425" height="425" alt="Flandre maritime" title="Flandre maritime"></td>
    <td style="vertical-align: middle">
__TOC__
    </td>
  </tr>
</table>

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour

Pour compléter la réponse de Dominique c'est la balise __TOC__ qui détermine l'emplacement du sommaire.

Cordialement
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Concernant le code, on y est presque. Votre code :
katari ha scritto:
06 aprile 2019, 10:35

Codice: Seleziona tutto

<center>
<span style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:5.0em;">'''DE PONDICHERY AU SURINAM'''</span>
</center>
<div style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">
<BR>
...............................................
<BR>
</div>
<center>
<span style= "font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">&mdash;&mdash; oooOooo &mdash;&mdash;</span>
</center>
<BR>
...................
La balise <center> est dépréciée. Il vaut mieux écrire ceci :

Codice: Seleziona tutto

<div style="text-align:justify; font-family:Garamond; color:#8d5701; font-size:2.0em">
<span style="text-align:center; font-size:2.5em;">'''DE PONDICHERY AU SURINAM'''</span>
<BR>
...............................................
<BR>
<p style= "text-align:center;">&mdash;&mdash; oooOooo &mdash;&mdash;</p>
</div>
<BR>
...................

2.5 em dans le titre parce que vous spécifiez déjà 2em dans la balise <div> et que 2 x 2.5 = 5.

Idem pour le cul-de-lampe qui fera déjà 2em.

Je précise au passage que la balise <div> est autorisée par Geneweb et le restera vraisemblablement. Cf ce message de Dominique que je remercie au passage :

https://www.geneanet.org/forum/viewtopic.php?f=69835&t=586006#p1318568

Cordialement
Ultima modifica di oscar32 il 22 maggio 2019, 21:18, modificato 2 volte in totale.
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

katari
male
Messaggi: 110
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Merci. Je me penche sur tout cela cet après-midi. :D

jmff2
jmff2
Messaggi: 4091
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Mais quelle est la différence entre

<div style
et
<span style
?
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
jmff2 ha scritto:
06 aprile 2019, 11:51
Mais quelle est la différence entre

<div style
et
<span style
?
Bonjour

On va essayer de faire simple :D :

<span> est une balise "inline" (en ligne en français) surtout utilisée pour affecter une mise en forme à de courts passages de texte (taille, graisse, police, couleur du texte, etc...) et qui ne provoque pas de retour à la ligne ni de saut de ligne, autrement dit qui n'affecte pas ce qui précède ou ce qui suit.
Vous pouvez fort bien vous en servir dans le cours d'une phrase pour mettre en évidence quelques mots. Son contenu ne se différenciera du reste que par les attributs qu'elle spécifie.

<div> est une balise de type "block" (bloc en français) qui crée un conteneur auquel on peut affecter une mise en forme du texte mais aussi du conteneur lui-même (marges internes, externes, couleur ou image de fond, bordures, etc.) qu'on peut positionner dans la page et dans lequel on peut mettre n'importe quel élément HTML (images entre-autres) et pas seulement du texte.

Et donc la logique veut qu'on puisse insérer des balises <span> dans une <div> et pas l'inverse.

Je rappelle que les deux sont autorisées par Geneweb.


Cordialement
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

jmff2
jmff2
Messaggi: 4091
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Même en faisant "simple", c'est un peu :shock:

Je retravaille sur le contenu des tableaux, et j'en ai ... Comme j'ai eu la bonne idée de faire une présentation différente par colonne, je suis partie sur <div style ... lorsqu'il y a plusieurs attributs, et sur <p style lorsqu'il n'y a qu'un seul attribut

Cela donne le résultat souhaité. Mais est-ce la bonne solution ?

<tr>
<td><div style="font-size:medium; font-style:italic; font-weight:bold">ARNOULD</div></td>
<td><p style="text-align:center">Branche - (1693-1783)</td>
<td><p style="text-align:center">L'énigme des curés</td>
<td bgcolor="white"><p style="text-align:center">[[[04arnouldbranche/Voir]]]
</td>
<td><div style="text-align:center; font-style:italic"; font-size:small">Arnould</div></td>
</tr>

https://gw.geneanet.org/jmff2_w?lang=fr&pz=arsene&nz=fournier&m=NOTES
Cordialement,

MF
----------------------------------------------------------
Arrêtez-vous un instant.
Ecoutez la marche du temps.
Charles Trénet
-----------------------------------------------------
Windows10, Chrome, Geneatique 2020

oscar32
oscar32
Messaggi: 1489
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
jmff2 ha scritto:
06 aprile 2019, 12:30

Cela donne le résultat souhaité. Mais est-ce la bonne solution ?

<tr>
<td><div style="font-size:medium; font-style:italic; font-weight:bold">ARNOULD</div></td>
<td><p style="text-align:center">Branche - (1693-1783)</td>
<td><p style="text-align:center">L'énigme des curés</td>
<td bgcolor="white"><p style="text-align:center">[[[04arnouldbranche/Voir]]]
</td>
<td><div style="text-align:center; font-style:italic"; font-size:small">Arnould</div></td>
</tr>
Là justement, où chaque fois vous ne modifiez qu'un peu de texte, j'aurais fait "simple" :D et sémantiquement plus juste et plus logique.

<tr>
<td><span style="font-size:medium; font-style:italic; font-weight:bold">ARNOULD</span></td>
<td><span style="text-align:center">Branche - (1693-1783)</span></td>
<td><span style="text-align:center">L'énigme des curés</span></td>
<td bgcolor="white"><span style="text-align:center">[[[04arnouldbranche/Voir]]]</span></td>
<td><span style="text-align:center; font-style:italic"; font-size:small">Arnould</span></td>
</tr>


Il manque dans le code de votre message des balises de fermeture </p>, erreur de copié-collé ou elles manquent vraiment ?


Cordialement
Un tutoriel d'aide à la rédaction de votre chronique familiale : La chronique familiale pas à pas
Guy, râleur bénévole qui ne dispose que de deux neurones... ... pas toujours connectés !

Rispondi

Torna a “Chronique familiale ”