Rispondi

Marchand Réducteur des Fractures et Dislocations du Corps Humain

annesoso96
annesoso96
Messaggi: 4
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Bonjour à tous

Nouvelle sur le forum, je ne suis pas sûre de poster cette question au bon endroit (je suis désolée si ce n'est pas le cas!)
J'ai retrouvé parmi mes ancêtres, un monsieur dont le métier était "Marchand Réducteur des Fractures et Dislocations du Corps Humain" ou "Habilleur de corps humains" selon les intitulés.

Quelqu'un aurait il une explication à me donner sur ce métier que je ne connais pas ?
Merci d'avance :D

femuse
femuse
Messaggi: 2820
semble etre ceci - ou proche


Un métier insolite : "Habilleur de fractures des corps humains"
https://gw.geneanet.org/amilliand?lang=en&pz=pauline&nz=milliand&ocz=1&m=NOTES&f=4
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Si ne répond pas a votre question du forum, cela n'est pas parceque je vous ignore,
c'est simplement que je n'ai pas reçu de notification.
:evil:

annesoso96
annesoso96
Messaggi: 4
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
En effet, je pense que c'est ça ou en tout cas, ce n'est plus très loin. Merci !

dbassanobarat
female
Messaggi: 1451
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Je pense que ce doit être effectivement la bonne définition.
Je rajoute un grain de sel en rapport avec le fait de "réduire" une fracture: au Moyen -âge (jusqu'à la fin XVIè même) on appelait aussi ces "rebouteux" des "algébristes". ;)
En effet la médecine arabe jusqu'au XVIIème siècle était très en avance sur la médecine européenne, et les échanges (très nombreux contrairement à ce qu'on pense) avec l'Orient ont repris ce mot qui voulait dire "rebouteux".
Mais "l'algèbre" de nos années-lycée vient de là aussi: il s'agissait d'une technique qui consistait à faire passer tous les termes connus de l'équation dans le même "membre" de l'égalité et de laisser "l'inconnue" appelée "x" (initiale dans notre alphabet d'un mot arabe "la chose") dans l'autre.
On avait ainsi la réponse d'un côté du signe égal: "l'inconnue, la chose" de l'autre la solution: on avait "rebouté" les membres disloqués !!!
(dans le TLF l'étymologie d'algèbre):, d'apr. l'ar. al-ǧabr « réduction » (le nom ar. complet était ilm al-ǧabr wa l-muqâbala « science des restitutions et des comparaisons », titre d'un traité de Al-Hwārizmī paru en 825, d'apr. FEW loc. cit.), subst. formé sur la racine verbale ǧ − b − r « réduire ».(Al-Hwārizmī qui a donné son nom aux algorithmes des ordis).
Bien à vous,
Dominique

Rispondi

Torna a “Métiers d'autrefois”