Rispondi

étude d'une correspondance ADN

mmayade
mmayade
Messaggi: 18
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
Je recherche actuellement une parenté (pastille rouge). J'ai des lieux et des patronymes communs avec ce "cousin". J'ai lancé la fonction cousinage avec son patronyme. Elle n'a rien donnée, l'un des deux arbres n'est sans doute pas assez avancé pour trouver les parents communs. Il y aurait une fonction à inventer pour nous guider sur les pistes potentielles. Trop difficile sans l'informatique.
Michèle
Je ne suis sans doute pas dans le bon forum (je suis quand même bien dans la recherche d'ancêtres communs). Si vous voulez faire glisser ma question...

treb15
male
Modérateur bénévole
Messaggi: 3109
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
mmayade ha scritto:
02 maggio 2020, 09:44
Je recherche actuellement une parenté (pastille rouge). J'ai des lieux et des patronymes communs avec ce "cousin". J'ai lancé la fonction cousinage avec son patronyme. Elle n'a rien donnée, l'un des deux arbres n'est sans doute pas assez avancé pour trouver les parents communs. Il y aurait une fonction à inventer pour nous guider sur les pistes potentielles. Trop difficile sans l'informatique.
Michèle
Je ne suis sans doute pas dans le bon forum (je suis quand même bien dans la recherche d'ancêtres communs). Si vous voulez faire glisser ma question...
Bonjour,

La signalétique "pastille rouge" correspond à une parenté ADN incertaine, voir même, à pas de parenté dans la plus part des cas ;)
Pour la signalétique "pastille verte", il y a plus de chance que cela corresponde à une réelle parenté mais ce n'est pas garanti pour autant :roll:

Dans ce cas que vous étudiez, quel est le total de cM (ou pourcentage d'ADN) :?: Quel est le nombre de segments :?: Et la taille du segment le plus long :?:
Modérateur bénévole

:idea: Vous avez besoin d'aide, la réponse est peut-être dans un de ces articles :arrow: https://www.geneanet.org/aide/

:idea: Vous avez besoin d'aide concernant le service Geneanet ADN :arrow: https://www.geneanet.org/adn/aide/
.

mmayade
mmayade
Messaggi: 18
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
J'ai une seule pastille verte. Une quinzaine de pastilles rouges.
J'ai contacté un Geneanaute sur une parenté dotée d'une pastille rouge, mais qui avait un arbre bien documenté, et nous avons cherché ensemble. Nous pensons avoir trouvé nos ancêtres communs. Nous avons complété nos arbres pour cela sur un nom et une commune identiques.

- 0,23 % d'ADN partagé
- 17 cm : segment le plus long
- 1 seul segment
- couple 15 e génération pour moi : lien de parenté généalogique. XVI e siècle.

J'ai un doublon sur ce couple. Il se trouve deux fois dans ma généalogie.

mosheas
mosheas
Messaggi: 275
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Concernant les pastilles rouges, il faut faire attention... On peut avoir l'impression qu'elles ne représentent pas une grande probabilité par rapport aux vertes, que la parenté est très faible, mais ce n'est clairement pas le cas... même s'il peut y avoir des faux positifs, bien sûr.

Perso, j'ai trois exemples :

1/ Une correspondance qui partage 2 segments pour 0.28% ou 20.6cM (le plus long, 12.9cM). J'ai contacté la personne qui s'occupe de l'arbre, arbre qui comprend plusieurs individus qui se trouvent sur mon arbre étendu. L'ancêtre commun est mon 6AGP et le 7AGP de ma correspondance. Donc, la parenté est réelle et identifiée.

2/ Une correspondance qui partage 1 seul segment de17.1cM ou 0.23%. Elle possède un arbre bien fournie. Pour prendre trois exemples (parmi tant d'autres), nous avons comme ancêtres communs les primo-arrivants réunionnais Julien Robert, Antoine Payet et Antoine Cadet (Cadet étant le nom de mon grand-père maternel) qui sont, respectivement,25 fois, 110 fois (ouaip, ouaip, ouaip) et 25 fois ses ancêtres, 20 fois, 10 fois et 5 fois mes ancêtres... Et c'est seulement trois noms, trois ancêtres, trois lignées sur je ne sais combien ! Donc, la parenté est réelle et multiple !!!

3/ La correspondance la plus faible de toutes celles que j'ai et qui partage 1 seul segment de 12.5cM ou 0.17%. Une correspondance que je retrouve chez 23andme et MyHeritage. Là aussi, beaucoup de noms en commun... Pour les trois noms de l'exemple précédent, ma troisième correspondance descend (au minimum, car il me semble que son arbre n'est pas complet) 16 fois de Payet, 12 fois de Robert et 9 fois de Cadet... Donc, la parenté est réelle et multiple.

En conclusion, plus important que la couleur de la pastille (j'ai même une pastille verte située entre la première pastille rouge et la seconde), c'est la taille des segments qui importe... en tout cas, c'est l'impression que ça me donne...


Moshé

mmayade
mmayade
Messaggi: 18
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
J'ai un peu de mal à comprendre ce que vous entendez par "fois". Une multiplication ? C'est à dire que les mêmes personnes se retrouvent 25, 100 fois parmi vos ancêtres ? Ou bien comptez-vous les degrés qui vous séparent de l'ancêtre commun ?
Dans mon cas, j'ai identifié deux personnes "pastilles vertes", et c'est ma première pastille rouge. Avec mon "cousin", nous avons identifié un couple qui figure dans nos deux arbres respectifs, mais comme nous partageons la zone géographique et certains patronymes, il n'est pas exclu qu'il y ait d'autres cousinages. Celui-ci était le plus évident et sans doute le plus proche. Vers l'an 1500 quand même !

mosheas
mosheas
Messaggi: 275
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Par 110, je veux dire que ma correspondance a 110 branches ascendantes la menant à Antoine Payet ! Donc, imaginons que chacune des branches remonte de 10 générations, où ma correspondance aura 1024 ancêtres, Antoine Payet constituera à lui seul 110 des 1024 ancêtres !!! Si on multiplie cela par mes 10 branches Payet, ça fait tout de même 1100 liens de parenté entre ma correspondance et moi!!!


Concernant les patronymes communs localisés dans des lieux proches, j'ai eu le cas avec une de mes anciennes correspondances (apparemment, cette correspondance s' est retirée de Geneanet ADN). J'ai un 6AGP, Antoine François Daniel Arondel Desvaux qui est né à Avranches en 1744 et est fils de Robert Daniel Arondel et de Marie Anne Lhostellier. Il se trouve que la famille Arondel paternelle est originaire de la commune de Subligny, au nord d'Avranches, que le plus ancien Lhostellier auquel j'ai pu remonter a épousé une Arondel de Subligny, la sœur d'un ancêtre de Robert Daniel, et que Marie Anne descend par les femmes d'une Arondel dont un frère est dit originaire de la commune de Les Chambres, commune située à 4.2 km de Subligny, d'où une parenté très probable avec les autres Arondel. En consultant la liste des patronymes ancestraux de ma correspondance, deux noms m'ont sauté aux yeux : Arondel et Lhostellier. Pour le second, je n'ai pas trouvé de lien géographique ou généalogique, même si ça reste une possibilité. Pour le premier, par contre, à défaut de lien généalogique, j'ai des proximités géographiques très intéressantes. Parmi les lieux où vivaient les ancêtres Arondel de ma correspondance, je me souviens de Montviron, commune située à 5.8 km de Subligny ! Donc, malgré une absence de lien généalogique, cette proximité géographique en fait une parenté très probable. Je précise que les ancêtres de ma correspondance vivaient aussi au XVIIe/XVIIIe siècle.


Moshé

mmayade
mmayade
Messaggi: 18
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
C'est un cas très particulier... Pour le moment, je n'ai au plus que des doublons.

treb15
male
Modérateur bénévole
Messaggi: 3109
Albero : Grafico
Vedere il suo albero genealogico
mmayade ha scritto:
02 maggio 2020, 14:50
J'ai contacté un Geneanaute sur une parenté dotée d'une pastille rouge, mais qui avait un arbre bien documenté, et nous avons cherché ensemble. Nous pensons avoir trouvé nos ancêtres communs. Nous avons complété nos arbres pour cela sur un nom et une commune identiques.

- 0,23 % d'ADN partagé
- 17 cm : segment le plus long
- 1 seul segment
- couple 15 e génération pour moi : lien de parenté généalogique. XVI e siècle.

J'ai un doublon sur ce couple. Il se trouve deux fois dans ma généalogie.

17 cM (pour centimorgans) sur 1 segment peut, en effet, être une réelle parenté ;)
Modérateur bénévole

:idea: Vous avez besoin d'aide, la réponse est peut-être dans un de ces articles :arrow: https://www.geneanet.org/aide/

:idea: Vous avez besoin d'aide concernant le service Geneanet ADN :arrow: https://www.geneanet.org/adn/aide/
.

mosheas
mosheas
Messaggi: 275
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Effectivement, le cas réunionnais est assez particulier... Quelque part, ça fait un peu penser à l'aristocratie où l'endogamie est aussi très prononcée...

Je suis tout de même étonné que l'ADN partagé ne soit pas plus conséquent... ça me fait penser à une demi-cousine germaine avec qui j'ai obtenue une correspondance sur MyHeritage et dont le nombre de cM partagés dépasse d'à peine une vingtaine de cM la moyenne pour ce niveau de parenté... pourtant notre grand-père commun et ma grand-mère ont 24 liens de parenté... L'endogamie a certainement (?) une influence sur le nombre de cM partagés entre cousins mais peut-être pas autant qu'on pourrait le penser... Enfin, j'ai l'impression...


Ben, tiens, comparé à mes grand-parents maternels, mes grand-parents paternels (du nord de la Gironde) n'ont que 4 liens de parenté entre-eux !

roidetrefle
roidetrefle
Messaggi: 212
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
Pour Mosheas, les Arondel (j'en ai aussi) sont une famille Noble de l'Avranchin, normalement vous devriez pouvoir creuser cette branche...

mosheas
mosheas
Messaggi: 275
Albero : Non grafico
Vedere il suo albero genealogico
@roidetrefle : j'ai vu ça aussi... un bon paquet d'écuyers... le problème, c'est pour trouver des actes à Subligny...

Par exemple, s'il n'y avait eu sur l'acte de baptême de Jean Baptiste Isidore Lhostellier [baptisé à Nemours (77) en 1764, neveu de Marie Anne (épouse de Robert Daniel Arondel)] une précision comme quoi Michel et Robert Auguste, père et grand-père de l'enfant, étaient sieurs Desnaudières, je n'aurai peut-être pas pu faire le rapprochement avec le Thomas Lhostellier Lesnaudières, époux de Roberte Arondel (sœur de Jean, grand-père de Robert Daniel) qui est mentionné dans la retranscription d'un courrier que j'ai trouvé comme pièce-jointe sur un arbre hébergé par Geneanet ; un autre acte, d'ailleurs, le Mariage de Marie Magdeleine, sœur de Marie Anne, indique qu'un Alexandre Arondel, acolyte, est cousin de l'épouse (Alexandre est frère de Robert Daniel), ce qui confirme l'ascendance Thomas Lhostellier / Roberte Arondel ; en plus de ça, pour ma troisième lignée Arondel, sur les actes de deux des mariages de Thomas Arondel, fils de Jacques, l'Arondel originaire de Les Chambres, je trouve comme témoins Michel Alabarbe, grand-père maternel de Marie Anne Lhostellier, et Laurent Arondel, conseiller du roi et assesseur au bailliage d'Avranches, oncle d'Alexandre et de Robert Daniel, ce qui semble bien confirmer les liens de sang entre mes trois branches Arondel !

En tous cas, il est certain que j'aimerais bien avoir des actes qui confirmeraient le lien généalogique entre Jean et Roberte Arondel et, disons, ce Jean Gosselin qui fut anobli par François Ier...

Oups... je me suis un poil emporté pour Michel Alabarbe... j'ai oublié qu'il était le gendre de la sœur de Jacques Arondel et donc cousin par alliance de Thomas ! Bon, par contre, la présence de Laurent Arondel au mariage de Thomas reste intéressante...

Rispondi

Torna a “Généalogie génétique”